Le champagne : historique d’une boisson pétillante

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

Il est synonyme de fête et est d’ailleurs présent à l’occasion des grandes célébrations. Ses bulles sont de véritables merveilles et quand son bouchon saute, c’est souvent accompagné de cris de joie et d’applaudissements. Vous l’aurez deviné il s’agit du champagne, boisson de prestige qui marque toutes les grandes occasions. Dans une flûte ou une coupe, le champagne se laisse facilement savourer et ses bulles charment tous les invités. L’ouverture même d’une bouteille de champagne relève de tout un rituel, mais connaissez-vous l’histoire de cette boisson d’exception ?

Petit tour dans le passé

Il est important de savoir que l’appellation « champagne » est très contrôlée. En somme, c’est une disposition légale qui permet d’identifier les maisons habilitées à produire du champagne. Ainsi, il est possible de valider la qualité des produits disponibles sur le marché, mais aussi leur promotion. Si aujourd’hui il est courant que le champagne soit associé à des bulles, cela n’était pas le cas au début. Le champagne n’était donc pas pétillant et portait simplement l’appellation de « vin de Champagne » entre les XVIe et XVIIe siècles. On doit donc le champagne selon les sources historiques au moine bénédictin, Dom Perignon.

En effet, jusqu’à la période du Moyen Age dans l’ensemble des pays chrétiens, les travaux relatifs à la vigne étaient gérés par les religieux. La raison est toute simple : le vin est d’abord consacré et ensuite bu au cours de la messe. Par la suite, le choc entre l’histoire et la géographie va permettre aux vins de Champagne de s’offrir une incroyable côte de popularité.

La boisson des rois

Selon les récits historiques, les nobles ont d’abord été les premiers amateurs de Champagne. En effet, c’est grâce à eux que l’excellente réputation de la boisson a commencé à s’établir et gagner du terrain. Par ailleurs, il existe de nombreuses anecdotes qui appuient ces faits. La rencontre entre Charles VI et le roi de Bohême s’est faite au XIVe siècle sous de meilleurs auspices grâce aux vins de Champagne. Les membres de l’Académie de Fréderic II de Prusse en ont d’ailleurs reçu pour des motifs d’étude, parce que cette boisson se distinguait de tout ce qui existait à l’époque.

Le Champagne a également inspiré de nombreuses personnes à travers le temps et l’histoire. C’est notamment le cas de Voltaire qui en fait référence dans l’une de ses satires en 1736. D’autres grands écrivains comme Fréderic Chopin ou Alexandre Dumas en font les éloges dans plusieurs de leurs œuvres. En somme, le Champagne a su s’imposer à travers l’histoire comme une boisson de prestige. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si partout dans le monde, il est considéré comme l’incontournable des grandes occasions.

Que serait la vie sans le Champagne ? Certainement triste et morne, car les bulles pétillantes de cette boisson peuvent changer le ton d’une fête. Le Champagne ne laisse personne indifférent et son histoire en dit d’ailleurs long.